Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

  • : Cuddle&kiss's
  • : Elevage de chats Bombays (petite panthère noire) et Burmèses Américains zibeline.
  • Contact

Membre de Webfelin

Actualité

/ / /

La Petite Panthère noire
et son cousin le Burmèse Américain

Tous les Burmèses sont issus d’une chatte, désormais célèbre, dénommée Wong-Mau, ramenée de Bangkok, par le Major Thomson dans les années 30. Cette chatte a été mariée à des siamois (à l’époque à tête ronde) pour créer et fixer la race Burmèse. Dans les années 50, les burmèses étaient assez nombreux, pour qu’on n’ait plus besoin de les croiser. A l’époque, seul le coloris seal-sepia, dit Zibeline (sable en américain) était reconnu. Le burmèse américain se distingue de son cousin anglais par sa rondeur, et sa morphologie.

 

A la même époque, une éleveuse américaine Nikki Horner, de la chatterie Shawnee, eut l’idée de créer une race de chat, semblable à une petite panthère noire. C’est ainsi qu’elle commença un long travail pour créer ce qui allait devenir le bombay. Nikki Horner mit plus de 15 ans à fixer la race, en croisant des Burmèses américains pour la morphologie et des American Shorthair noir pour obtenir la couleur. Près de 30 portées (plus de 100 chats) ont été nécessaires, avec souvent des résultats décevants, qui obligèrent Nikki Horner à placer des chats noirs, parfois semblables à des chats de maison, dans tout son entourage. Si bien que l’on dit que la ville de Louisville, où elle résidait, est la ville du monde qui compte le plus de chats noirs dans sa population. Si, dans les années 70, Nikki Horner fut enfin satisfaite de son travail, et la race Bombay était fixée et reconnue, il faudra attendre les années 80, pour que ce chat, qui compte parmi les plus rares du monde, arrive en Europe.

 

Désormais, le LOOF et la TICA ne reconnaissent que le croisement Burmèse Américain Zibeline x Bombay.  La CFA aux Etats-Unis autorise toujours les croisements avec les American Shorthair noirs. Un programme d'élevage a été signé entre le LOOF et le BBCF pour réintroduire provisoirement l'American Shorthair dans le Bombay. Les chatons issus de cette union obtiennent un pedigree RIEX.


Du fait de la parenté entre le burmèse américain zibeline et le bombay, dans une même portée peuvent naitre ET des bombays ET des burmèses américains zibeline. C'est la raison pour laquelle les 2 races s'élèvent ensemble.

null

Morphologie:
Le Bombay et le Burmèse Américain sont des chats de petites tailles (coby) mais tout en muscle si bien que le standard précise que le chat doit être « petit mais lourd ».Tout est rond chez eux : Le corps, la tête, le front (avec un stop marqué) et les yeux. Ces derniers sont de couleur or chez le burmèse américain, cuivre chez le bombay.

Ne vous fiez pas à la majorité des livres ou sites internet qui, dans 50% des cas, au lieu de faire figurer un bombay sur les photos, y mettent un asian noir, chat à "museau" qui, pour simplifier, les choses est un burmèse anglais noir. Quand on connait la différence morphologique entre un burmèse américain et son cousin anglais, on ne peut que rire de cette confusion. 

Le Bombay traditionnel est décrit comme tel sur le standard
officiel (source: LOOF) : "la tête est plaisamment arrondie, sans aucune face plane quel que soit l’angle sous lequel on la regarde
. Le profil est tout en courbes avec un front bombé et un stop visiblement marqué. Le nez est légèrement busqué et renflé. Le museau est rond, court et large. Le menton est ferme et rond.

Fourrure:

Le Bombay est noir de la tête aux coussinets, sans le moindre poil  blanc. Nikki Horner avait surnommé sa petite panthère noire « Patent-leather kid with the New Penny eyes » ( un chat paré d’une fourrure semblable à un cuir d’agneau glacé avec des yeux comme un sou neuf), comprenez, en plus de ses grands yeux ronds cuivrés, une fourrure noire de jais, plaquée au corps et très brillante.

Si le bombay n’existe qu’en noir, le Burmèse Américain est reconnu dans 4 couleurs : zibeline (ou seal-sepia la plus courante),chocolat, bleu, et lilac, toutes en sepia (à savoir que la couleur forme un dégradé avec des extrémités plus foncées mais néanmoins moins marquées que chez un chat colour-point)

 

 

Caractère :

Les bombays/Burmèses sont des chats proches de leur maitre, qui ont besoin d’être en contact avec lui, à savoir dans leur bras ou sur les genoux. Contrairement à une panthère noire, le bombay est un chat très doux et inoffensif, bien incapable de s’en prendre à son prochain, s’entendant très bien avec les autres animaux, même s’il préfère en être le chef. Car le bombay a son petit caractère et Bombays, comme Burmèses aiment bien raconter leur vie ou ponctuer la votre de leur petit commentaire. Ils sont cependant très actifs, toujours prêts à la moindre acrobatie, grace à leur puissante musculature, ou à vous faire rire de leurs mimiques, qui leur vaut une réputation de petit singe. Ce sont des chats très gourmands et redoublants de roublardise pour satisfaire leur solide appétit d’ « estomac sur patte »

 

Mariages reconnus dans l’optique du bombay:

Bombay x Bombay

Bombay x Burmèse Américain uniquement Zibeline

 

Dans l’optique du Burmèse Américain :

Burmèse Américain x Burmèse Américain (le mariage avec le Burmèse anglais est formellent interdit)


Bollywood's Dana Scully

Standard LOOF du Bombay (lien vers le site du LOOF)
Standard LOOF du Burmèse Américain (lien vers le site du LOOF)

The Tiny Black Panther
and the American Burmese

 

All Burmeses comes from the famous female cat Wong-Mau, brought back from Bangkok by the major Thomson in the 30's. This female cat was married to Applehead Siamese to create and to fix the Burmese breed. In the fifties, burmeses were numerous enough, so that outcrossing was no more allowed. At that time only one colour seal-sepia (Sable in American, Zibeline in French) was admitted. The American burmese distinguishes itself from its European cousin by its roundness, and its morphology.


At the same time, an American breeder Nikki Horner, from the Shawnee Cattery, had the idea of creating a new cat's breed, similar to a small black panther. That's how she began a long job to create what is going to become the Bombay. Nikki Horner put more than 15 years to fix the breed, by crossing American Burmeses for morphology and Black American Shorthair to get the colour. About 30 litters (more than 100 kittens) were necessary, with often disappointing results, which made Nikki Horner find houses for lots of black cats, sometimes looking more like HHP. It is said that the city of Louisville, where she lived, is the city of the world which counts most black cats in its population. If, in the seventies, Nikki Horner was finally satisfied with her work, and the breed Bombay was fixed and admitted, it will be necessary to wait for the eighties, so that this cat, who counts among the rarest of the world, arrived in Europe.

 

From now on, LOOF and TICA admit only crossing Sable Burmese x Bombay. CFA in the United States still allows crossings with black American Shorthair.


Due to the consanguinity between the sable American burmese and the Bombay, in the same litter can be born Bombay AND sable burmese kitten . It is the reason why the breeders are working on both breed 
 

Morphology:

Bombay and American Burmese are small cats (coby) but very in muscle so standard adds that the cat must be "small but heavy" .They're all round: The body, the head, the forehead (with a marked stop) and eyes. These last are gold for the Burmese, copper for the Bombay.

Do not believe in what you'll see in most books or websites, which in 50 % of cases, instead of including a Bombay picture, put a black asian cat with "muzzle" who is to simplify a black European burmese. Knowing the morphological differences between an American and a European burmese, you can just laugh at it.

Traditional Bombay is represented as such on official standard (from TICA standard):

"Face: Rounded, without falt planes. Face to be full with considerable width between the eyes. Eyes: Large, round, wide set, in line with the base of the ear. Muzzle: Rounded, short, broad,well-developed"

 

Fur:

Bombay is black from head till paws, without the slightest white hair . Nikki Horner had nicknamed his small black panther « Patent - leather kid with the New Penny eyes », which means that besides the big copper round eyes, a fur as black as possible, plated on the body and very bright.

 

If the bombay only exists in black, Burmese is admitted in 4 colours : sable (or seal-sepia the most common), chocolate, blue, and lilac. All are sepia (which means that colour forms a gradation with more dark ends but nevertheless less marked than a colourpoint cat)

 

Behaviour :

Bombays / Burmeses are cats close to their human, they need to be in contact with him, in your arms or sleeping on your knees. Contrary to a black panther, the bombay is a very soft and inoffensive cat, very unable to hurt someone, very well agreeing with other animals, even if he prefers being the leader. The Bombay has his own personality and Bombay, as Burmese, really wants to tell the life or to punctuate your sentences with their own comments. They are however very active, always ready for the slightest acrobatics, thanks to their powerful musculature, or to make you laugh of their funny face, which give them a reputation of "small monkey". They are very greedy and extremely clever when it comes to satisfy their endless appetite.

 

Crossings admitted in the optics of the bombay (TICA and LOOF):

Bombay x Bombay

Bombay x Sable American Burmese

 

In the optics of American Burmese:

American Burmese x American Burmese (crossing with European Burmese is strictly prohibited)

 

Partager cette page

Repost0